L'Europe s'engage en Picardie
Le portail d'information
sur les aides européennes en Picardie

Le programme opérationnel FEAMP

Ce programme est national et son autorité de gestion est la direction des pêches maritimes et de l’aquaculture (DPMA). Il est doté de 588 M€ de FEAMP (Fonds européen pour les affaires maritimes et pour la pêche). Les mesures non régaliennes de ce programme sont mises en œuvre au niveau régional par délégation de gestion aux régions maritimes.

Le Nord - Pas-de-Calais et la Picardie bénéficieront d’une enveloppe interrégionale de 15 951 874 €, soit 7,8% du programme régionalisé pour la période 2014-2020. Parallèlement, le programme national continue d’être instruit par l’Etat (Direction des Pêches marines et de l’Aquaculture DPMA ou FranceAgriMer).

Le FEAMP traduit les priorités de la stratégie Europe 2020 dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture de la manière suivante :

  • Promouvoir une pêche et une aquaculture durable et efficace dans l’utilisation des ressources ;
  • Favoriser une pêche et une aquaculture innovante, compétitive et fondée sur les connaissances ;
  • Favoriser la mise en œuvre de la Politique Commune de la Pêche ;
  • Améliorer l’emploi et renforcer la cohésion territoriale ;
  • Favoriser la mise en œuvre de la Politique Maritime Intégrée.

L’enveloppe attribuée au Nord Pas-de-Calais et et à la Picardie est destinée à l’accompagnement de projets dans les 4 domaines suivants :

Développer une pêche durable :

  • Investissements à bord des navires relatifs à la santé et à la sécurité ; à la limitation de l’incidence de la pêche sur le milieu marin et les stocks halieutiques
  • Investissements pour la valorisation et à la qualité des produits de la pêche ; pour l’amélioration de l’infrastructure des ports de pêche, des halles à marée, des sites de débarquement et des abris ; pour augmenter l’efficacité énergétique des navires de pêche et atténuer l’émission de polluants ou de gaz à effet de serre

Promouvoir une aquaculture durable :

  • Investissements productifs
  • Diversification de la production aquacole et des espèces élevées
  • Modernisation des unités aquacoles
  • Amélioration et modernisation liées à la santé et au bien-être des animaux
  • Promotion de systèmes aquacoles en circuit fermé

Améliorer l’emploi et renforcer la cohésion territoriale :

  • Installation et aide à la création d’entreprise pour les jeunes pêcheurs
  • Développement local mené par les Acteurs Locaux (DLAL)

Encourager la commercialisation et la transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture :

  • Mesures de commercialisation appliquées à la création d’organisation de producteurs, la transparence de la production et des marchés, et des campagnes de communication régionales, nationales ou transnationales
  • Investissement dans la transformation des produits de la pêche et de l’aquaculture : économies d’énergie ; hygiène, santé et conditions de travail ; valorisation des sous-produits ; aquaculture biologique

Avec les cofinancements nationaux, ce sont près de 23 millions d’euros qui bénéficieront aux filières de la pêche, de l’aquaculture et de la transformation, en Hauts-de-France.

Téléchargez le Programme FEAMP ici

Pour en savoir plus :
Consultez la page dédiée au FEAMP sur le site europe-en-france.eu
Consultez le site internet de la DG MARE (Affaires Maritimes et Pêche, au sein de la Commission Européenne)

Mots-clés : Europe , Picardie