L'Europe s'engage en Picardie
Le portail d'information
sur les aides européennes en Picardie

Agenda urbain européen

Le 2 juin 2015 était organisée à Bruxelles la conférence européenne «  CITIES Forum  ». Son objectif : présenter les résultats de la consultation publique sur les politiques de l’Union européenne visant à aider les villes à répondre aux principaux enjeux de développement : transition énergétique, inclusion sociale, adaptation climatique...

A travers les 225 réponses formulées par des représentants de tous les secteurs : collectivités locales, commerce et industrie, société civile... une demande semble faire consensus : mettre en oeuvre une plus grande coordination de l’ensemble des politiques de l’Union ayant une dimension urbaine.

De plus, un portail web a été créé afin de présenter l’ensemble des initiatives européennes en matière de politiques urbaines. Il est possible d’y retrouver les initiatives de mobilité urbaine durable ELTIS ou CIVITAS, le programme d’échanges de bonnes pratiques URBACT, la Convention des maires, les possibilités de financement via les programmes LIFE ou Horizon 2020, le Partenariat européen pour l’innovation sur les villes intelligentes, certains instruments de financement de la Banque européenne d’investissement, les prix «  capitale européenne verte  », «  capitale européenne de la culture  »...

D’autre part, la Commission européenne a présenté un nouveau programme de co-financement «  Actions innovatrices urbaines  ». L’objectif est de faire naître des projets créatifs et novateurs au sein d’ensemble d’au moins 50.000 habitants, pour expérimenter des actions concrètes qui aideront les villes à répondre aux défis futurs : participation citoyenne, enjeux climatiques, transition énergétique...

Le budget consacré à ces projets est de 371 millions d’euros pour la période 2015-2020, et le programme fera l’objet d’appels à propositions selon des priorités annuelles, pour des projets qui bénéficieront pendant 3 ans d’une contribution maximale de 5 millions d’euros, cofinancés à hauteur de 80 % maximum.

Enfin, la Commission européenne collabore étroitement avec l’actuelle présidence lettone et les prochaines présidences luxembourgeoise et néerlandaise afin de parvenir à un accord sur un programme urbain européen, sous la présidence néerlandaise, en 2016.